faites un don

Après la pause pas­cale, les nou­velles de la sit­u­a­tion san­i­taire à Clair Bois sont plutôt bonnes. En effet, nous ne con­nais­sons pas de sit­u­a­tion cri­tique en matière de cas chez les béné­fi­ci­aires comme chez les col­lab­o­ra­teurs, et les quelques per­son­nes infec­tées le sont par con­tact dans la sphère privée, et sont isolées de leur lieu de travail.

Cet état de fait est idéal pour affron­ter une étape cru­ciale de la lutte con­tre la pandémie : la vac­ci­na­tion. Et les pro­grès réal­isés en la matière depuis deux semaines sont ful­gu­rants. Tout d’abord, tous les béné­fi­ci­aires adultes en héberge­ment ou Cen­tre de jour de Clair Bois se sont vus pro­pos­er une pre­mière dose de vac­cin, et l’écrasante majorité d’entre eux l’a accep­tée et d’ores et déjà reçue. Il faut ici saluer le remar­quable tra­vail de la Direc­tion Générale de la San­té, de INSOS, de l’Agoeer et de Han­di- Con­sult pour que nos béné­fi­ci­aires et ceux de tous les étab­lisse­ments du Can­ton soient con­sid­érés comme pri­or­i­taires. C’est chose faite.

Cette même logique s’applique à nos col­lab­o­ra­teurs, qui béné­fi­cient désor­mais d’une attes­ta­tion pri­or­i­taire et sont en train de se faire vac­cin­er au sein des dif­férents cen­tres instal­lés dans le Canton.

Ces avancées nous lais­sent espér­er qu’à fin mai, toutes les per­son­nes can­di­dates au vac­cin béné­fi­ci­aires ou col­lab­o­ra­teurs auront reçu les deux dos­es du pré­cieux sérum, nous per­me­t­tant d’envisager une fin de print­emps et un été bien plus sere­in, riche en activ­ités, en sor­ties, et un automne en fête, qui sait ?

Lire le Clair Bois-Info