faites un don

Thérapies et soins

Dans tous les lieux de la fon­da­tion Clair Bois, les besoins de soins du quo­ti­di­en sont garan­tis par la présence d’équipes de pro­fes­sion­nels qui vont accom­pa­g­n­er les enfants, ado­les­cents et adultes, écol­iers, habi­tants et béné­fi­ci­aires en sit­u­a­tion de hand­i­cap sévère, qui fréquentent ces lieux.

De même, ces béné­fi­ci­aires pour­ront prof­iter de la présence d’une offre très large de thérapies: phys­io­thérapie, logopédie, ergothérapie, musi­cothérapie, psy­chomotric­ité, thérapie avec le cheval… autant d’approches qui sont util­isées dans nos lieux, à des degrés divers et en fonc­tion des besoins de cha­cun.

Des infra­struc­tures rich­es sont égale­ment à dis­po­si­tion: bassins thérapeu­tiques, salles Snoeze­len, plans Bobath, ate­liers créat­ifs et musi­caux équipés de BAO PAO, per­me­t­tent une offre thérapeu­tique var­iée.

Ergothérapie

L’ergothérapie est une dis­ci­pline thérapeu­tique qui porte un regard sur la per­son­ne en la con­sid­érant dans sa glob­al­ité. La préoc­cu­pa­tion du thérapeute est de per­me­t­tre à son client d’avoir une capac­ité d’action opti­male, en autonomie, pour un accès à une qual­ité de vie respectueuse de ses ambi­tions.

L’ergothérapeute con­stru­it son plan d’intervention avec la per­son­ne en prenant en compte son état de san­té et ses per­cep­tives d’évolution générales. Ensem­ble, ils s’appuient sur les ressources présentes dans l’environnement pour attein­dre les objec­tifs qu’ils se sont fixés. Les ressources sol­lic­itées pour­ront être d’ordre matériel et/ ou humain et bien sou­vent intrin­sèques à la per­son­ne.

Physiothérapie

La phys­io­thérapie est une dis­ci­pline qui est tra­vail­lée dans nos foy­ers par des inter­venants internes ou externes. Les traite­ments assurés par les phys­io­thérapeutes s’inscrivent dans une pra­tique thérapeu­tique com­plé­men­taire à celles pro­posées par nos insti­tu­tions.

La phys­io­thérapie prend prin­ci­pale­ment en charge le développe­ment et l’entretien de la mobil­ité et de la motric­ité des per­son­nes. Elle sou­tient et ren­force les fonc­tions vitales telles que la res­pi­ra­tion, la cir­cu­la­tion san­guine et le tran­sit intesti­nal. Elle ren­seigne les autres pro­fes­sion­nels de l’évolution des traite­ments et prend en compte les objec­tifs thérapeu­tiques fixés par les médecins et soutenus par l’ensemble des inter­venants impliqués dans le pro­jet de vie de la per­son­ne.

Logopédie

La logopédie regroupe des activ­ités d’évaluation, de traite­ment et de préven­tion selon deux axes prin­ci­paux. L’un con­cerne la com­mu­ni­ca­tion, ver­bale ou non, ain­si que ses éventuels moyens aux­il­i­aires (pic­togrammes, lan­gage signé, syn­thès­es vocales, etc.). Le sec­ond domaine recou­vre les ques­tions liées à l’oralité ali­men­taire (mas­ti­ca­tion, adap­ta­tion des tex­tures, posi­tion­nement pour les repas, stim­u­la­tions, désen­si­bil­i­sa­tions).

Psychomotricité

La psy­chomotric­ité est des­tinée aux per­son­nes ayant des dif­fi­cultés sur le plan moteur, com­porte­men­tal, rela­tion­nel ou émo­tion­nel. Elle observe com­ment les per­cep­tions, les sen­sa­tions et la pen­sée d’une per­son­ne inter­agis­sent et ont une influ­ence sur le plan cor­porel, en par­ti­c­uli­er sur le mou­ve­ment. Le corps en mou­ve­ment est donc au cen­tre du tra­vail en psy­chomotric­ité.

Hydrothérapie

L’hy­drothérapie utilise l’eau comme sup­port afin de tra­vailler le développe­ment psy­chomo­teur. Elle est com­plé­men­taire aux traite­ments au sol en phys­io­thérapie et en ergothérapie et per­met égale­ment aux béné­fi­ci­aires d’expérimenter une lib­erté cor­porelle inac­ces­si­ble en dehors de l’eau.

Musicothérapie

Le musi­cothérapeute situe son action au niveau du jeu sonore de l’enfant dans la ten­ta­tive d’une struc­tura­tion d’un “moi cor­porel” qui puisse être sup­port, lieu d’échange et de rela­tion avec son envi­ron­nement.

Téléthèses

Les téléthès­es sont des moyens tech­nologiques per­me­t­tant à une per­son­ne en sit­u­a­tion de hand­i­cap d’in­ter­a­gir à dis­tance avec leur envi­ron­nement. Elles ont comme fonc­tions prin­ci­pales d’accroître l’autonomie de la per­son­ne, de lui per­me­t­tre d’accomplir les activ­ités de la vie quo­ti­di­enne et de loisirs.

Soins et santé

Dans tous nos lieux d’école et de vie, des soignants (infir­miers et ASSC) sont présents pour assur­er l’accompagnement des béné­fi­ci­aires du point de vue de leur san­té. En lien à la fois avec les familles, les équipes, les médecins trai­tants, les médecins con­sul­tants de la Fon­da­tion et le réseau de soins genevois, nos équipes appor­tent un suivi de san­té réguli­er à tous nos béné­fi­ci­aires.

Une question sur les thérapies et les soins ?